Actualités

Accueil > Actualités > Revue de presse - Télécoms : la révolution énergétique en marche
Revue de presse - Télécoms : la révolution énergétique en marche

Revue de presse - Télécoms : la révolution énergétique en marche

Publié le 17 mars 2011

Le monde des télécoms veut relever le défi dela diminution de la consommation électrique. La Technopole Anticipa l’a démontré, hier, lors du colloque Energ&TIC.

Une maison qui régule automatiquement sa consommation en énergie électrique, des pièces qui s’éteignent et se rallument selon les allers et venues, une voiture électrique programmée à se recharger... Bientôt, ces services seront proposés sous forme d’applications dans les boxs, fournies par les opérateurs des télécommunications. Mais avant de se projeter dans un futur robotisé, ces dernières ont été présentées, hier, à l’occasion du colloque intitulé Energ&TIC, organisé par la Technopole Anticipa.

Des solutions bretonnes

Objectif : mettre en valeur les solutions bretonnes qui permettraient de réguler et de diminuer la consommation électrique grâce à l’usage des TIC (Technologies de l’information et de la communication) auprès des entreprises qui pourraient les mettre en place.

Lannion prête à répondre à la problématique

Pour Anticipa, un double constat légitime l’intérêt des télécommunications pour la recherche en consommation d’énergie : « La Bretagne produit très peu d’électricité et Lannion est reconnue comme terre d’innovation technologique ». Deux notions qui ne sont pas incompatibles, en effet. La région ne produit que 8% de son électricité et chaque hiver des milliers de foyers en subissent les conséquences. Et si des innovations peuvent voir le jour (le message est clairement passé hier), autant qu’elles soient réalisées à Lannion et qu’elles puissent créer des emplois. Anticipa a donc réalisé ce rapprochement, en partenariat avec la Meito, le Pôle Image et Réseaux, Cap Tronic, Lannion-Trégor Agglomération, l’Enssat/Irisa et Arc Bretagne Atlantique. Parmi les solutions pouvant résoudre le dilemme énergétique, une a volontairement été mise en exergue : celle d’Olivier Hersent. Et il est loin le temps du Minitel, et de l’écran plat créés à Lannion. Voici la relève qui s’appuie sur le concept du Smart Grid, un réseau électronique intelligent. À partir de ce procédé, Olivier Hersent et sa start-up lannionnaise Actility, a créé le logiciel Thinkpark qui propose des applications de gestion d’énergie incluses dans les boxs.

La box-énergie d’Actility

L’ingénieur est donc précurseur en box-énergie. Le procédé fonctionnera, si tous les objets domestiques sont reliés entre eux par des capteurs et le protocole Zigbee (sorte de Bluethooth) permettant la communication entre eux. Par exemple, une pièce pourra s’autoréguler si plusieurs appareils sont allumés : le chauffage peut baisser sa température lorsque le four est en position grill... La gestion de l’énergie maîtrisée, les factures n’en seraient que plus allégées. À savoir que l’entreprise lannionnaise, Cléode, toujours dans la logique de la Smart Grid, propose des objets domestiques fonctionnant avec la ZigBee. Les deux entreprises pourraient engager d’ailleurs un partenariat. Le logiciel d’Olivier Hersent sera mis à la disposition des opérateurs au mois de juin. L’ingénieur va donc devoir attendre leurs offres et propositions. L’intérêt manifeste des auditeurs, lors de la journée d’hier, a cependant donné le ton : les télécoms vont apporter leur savoir-faire pour optimiser la consommation d’énergie.

Source : Le Télégramme, 16 mars 2011

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter