Actualités

Accueil > Actualités > Revue de presse - La domotique à la portée de tous avec Athemium
Revue de presse - La domotique à la portée de tous avec Athemium

Revue de presse - La domotique à la portée de tous avec Athemium

Publié le 3 mai 2012

S’offrir le confort d’une maison communicante et les services dévoués d’un majordome virtuel... sans se ruiner. C’est ce que proposera, dès septembre, la société Athemium, dernière-née des start-up lannionnaises. Son dada : la gestion intelligente de l’habitat.

7h du matin. Réveil en douceur par votre chanteur préféré. Vous n’avez pas ouvert une paupière, que, lentement, le store de votre chambre s’enroule. « Quel temps fait-il dehors ? », questionnez-vous, la voix encore lourde de sommeil. La caméra braquée sur le jardin analyse et répond : « Beau mais frais, petit lainage recommandé ». En cuisine, le grille-pain rougeoyant n’attend plus que vos toasts. 8h. Vous quittez la maison. Toutes les lumières s’éteignent sans que vous ayez besoin d’actionner le moindre interrupteur et le chauffage se met, d’emblée, en mode éco. 10h. Message sur votre smartphone : la femme de ménage a oublié ses clés. Pas un problème car d’un simple code, vous pouvez lui ouvrir à distance. 16h30. Vous êtes en réunion de travail et ne serez pas rentré de sitôt. Mais un message twitté par votre majordome virtuel vous rassure : les enfants sont bien rentrés de l’école... Fiction ? Existence de luxe réservée à une poignée de privilégiés ? Que nenni.

Une connexion internet suffit

L’entreprise Athemium, qui vient de se lancer sur le technopôle Anticipa, a bien l’intention de démocratiser la maison communicante et de permettre à tout un chacun, de goûter aux services les plus innovants en matière d’habitat intelligent, sans bourse délier, ou presque. Frédéric Felten, âgé de 39 ans, Mickaël Cissé, âgé de 33 ans et Franck Bertaud, âgé de 46 ans, se sont connus chez Comverse, anciennement NéoTIP, que Frédéric Felten avait, en son temps, contribué à créer. Ce n’est donc pas un hasard si le trio se lance sur Lannion. Pour accéder aux applications développées par Athemium, pas d’autre matériel requis qu’une simple connexion internet. La grande différence avec ce qui existait avant ? L’intelligence n’est plus mise dans la maison (Athemium utilise les appareils déjà présents : smartphone, ordinateur, media center sous la télévision, webcam, tablette), mais sur des plateformes distantes qui sécurisent le fonctionnement et facilitent la maintenance logicielle. Tous les internautes peuvent, potentiellement, devenir des clients. Et c’est parce que ses dirigeants tablent sur un grand nombre d’utilisateurs qu’Athemium sera en mesure de proposer un abonnement à bas prix : « Entre 3et 15 €, selon l’étendue des applications souhaitées », annonce Frédéric Felten.

Une vingtaine d’emplois à la clé

Des synergies, avec d’autres PME lannionnaises comme Cléode, Aliacom ou Haploïd, sont d’ores et déjà envisagées. Frédéric Felten estime que l’effectif d’Athemium devrait atteindre 20 personnes, d’ici trois ans. Après avoir raccordé 500bêta testeurs cet été, la jeune PME se tient prête pour lancer son offre commerciale grand public, dès la rentrée de septembre.

Contact Mail : contact@athemium.com

Source : Le Télégramme, le 3 mai 2012

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter