Actualités

Accueil > Actualités > Revue de presse - IXblue. Cinq millions d’euros et des embauches pour (...)
Revue de presse - IXblue. Cinq millions d'euros et des embauches pour Lannion

Revue de presse - IXblue. Cinq millions d’euros et des embauches pour Lannion

Publié le 29 juin 2012

Spécialiste des systèmes de navigation et de positionnement, iXblue veut doper son site de Lannion (22) en investissant 5M€ dans une ligne de production dédiée aux centrales inertielles. À la clé, 30 à 50 embauches.

Pour iXblue (1), l’avenir passe par Lannion et l’ancien site d’Highwave Opticals. Compté parmi les leaders mondiaux des systèmes de navigation et de positionnement, le groupe industriel français, basé à Marly-le-Roi(Yvelines), se donne jusqu’à la fin de l’année pour trouver des partenaires financiers et doper son activité. Au coeur de sa stratégie : l’augmentation de la production de centrales inertielles à gyroscopes à fibres optiques. Derrière ce nom barbare se cache une petite boîte bourrée de technologie qui n’a pas son pareil pour supplanter le GPS dans les zones dites blanches ou difficiles d’accès, tels les fonds marins.

Des fonds marins à l’espace

Approuvés par les marines militaires française, anglaise et néerlandaise, adoptés par l’infanterie hexagonale, ces capteurs de position et de mouvement voyagent également dans l’espace (tel sur Astrium, le satellite d’EADS) et équipent les bateaux océanographiques d’Ifremer. Ils sont aussi l’outil indispensable des plates-formes pétrolières off-shore (Total, Shell). « Actuellement, nous produisons 500 pièces par an (2), dont 80% à l’export. 70% de la production sont destinés au monde maritime, 20% aux besoins terrestres, les 10% restants sont pour l’aérien où nous avons des marges de progression », renseigne Bertrand Laudie, directeur marketing et communication.

Doubler les effectifs d’ici à cinq ans

« L’ambition, c’est d’augmenter de 50% notre production d’ici 3à 5 ans. Cela passe par une nouvelle ligne que nous voulons installer à Lannion car nous n’avons pas de place suffisante à Marly-le-Roi », détaille le cadre qui table sur un investissement global de 10M€ à l’échelle du groupe, dont la moitié, rien qu’à Lannion. En Trégor, iXblue qui compte 50collaborateurs pourraient ainsi voir ses effectifs « passer de 80 à 100personnes », précise encore Bertrand Laudie qui affiche une dernière fois la couleur : atteindre au plus vite le chiffre d’affaires « de 120M€ ». En 2011, iXblue, dont 20% des actionnaires sont les salariés de l’entreprise, émargeait à 80M€(+20%).

1. 400 salariés, huit sites en France. 2. Chacune vendue en moyenne à 100.000 € l’unité.

Source : Le Télégramme, 28 juin 2012

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter