Actualités

Accueil > Actualités > Lannion is French Tech et mobilise son écosystème !
Lannion is French Tech et mobilise son écosystème !

Lannion is French Tech et mobilise son écosystème !

Publié le 19 avril 2016

Jeudi 7 avril s’est tenu à l’espace Ampère au plus près des startups et des entreprises, le premier rassemblement de l’écosystème lannionnais autour de la dynamique French Tech Brest +. Une centaine de participants s’est ainsi mobilisée pour comprendre les enjeux de la dynamique French Tech et rencontrer les acteurs opérationnels qui œuvrent depuis janvier pour fédérer l’écosystème.

Fédérer un écosystème dynamique

La réception a débuté à 17h à l’espace Ampère qui s’est paré pour une soirée des couleurs rose, emblématiques de la French Tech. Après le mot d’accueil d’Hervé Le Guillou, Président de la technopole Anticipa qui s’est vue confier la mise en œuvre opérationnelle du label avec les technopoles de Brest-Iroise et Quimper-Cornouaille, la parole est donnée à Corinne Erhel, Députée de la 5e circonscription des Côtes d’Armor et Conseillère Régionale. Impliquée dans l’économie numérique, Corinne Erhel a rappelé le contexte national de la labellisation obtenue en juillet dernier par Brest, Lannion, Morlaix et Quimper sous l’entité Brest Tech+ et « l’importance de cette représentativité pour créer une mobilisation collective et améliorer l’accompagnement autour des startups championnes du territoire ». Joël Le Jeune, Président de Lannion Trégor Communauté, mobilisé depuis 2013 sur le label French Tech, à rappeler la volonté de l’Agglomération « d’officialiser au plan national la qualité des acteurs économiques du numérique lannionnais, qu’ils soient orientés « usages », « logiciel », « réseaux » dont la « photonique ». Estelle Keraval, Directrice de la technopole Anticipa impliquée dans la constitution du dossier de candidature et membre du bureau exécutif de la Brest Tech+, a ensuite présenté, devant une assemblée captive les objectifs du label, son organisation et les enjeux du numérique dans la dynamique du territoire de l’ouest breton.

Une gouvernance qui s’est structurée

16 entreprises du territoire French Tech Brest Plus, 4 par ville, ainsi que des acteurs de la recherche, de la formation et des collectivités sont associés à la gouvernance de ce projet : c’est le conseil Brest Tech+. Ce conseil s’appuie un bureau exécutif (constitué d’entrepreneurs et des technopoles) et sur une équipe dédiée recrutée au sein des technopoles.
Côté Lannion, Benjamin Anseaume, dirigeant de Sushee et membre du bureau exécutif, représente les 4 entreprises costarmoricaines du Conseil Brest Tech+ : Saooti, Eco-Compteur et Orange. La technopole Anticipa, Lannion Trégor Communauté ainsi que le Lycée Le Dantec et l’Université de Rennes 1 pour l’IUT et l’ENSSAT, constituent également le Conseil.

Accompagner l’accélération des startups

En complément des dispositifs nationaux initiés par la French Tech, la French Tech Brest+ s’appuie sur des dispositifs concrets, développés sur son territoire, pour l’accélération de ses startups championnes de demain :

  • Ouest startups est un programme d’accélération sur 17 semaines qui vise à accompagner des porteurs de projets dans la concrétisation de leur projet d’entreprise. Lancé en février dernier, l’appel à candidatures a reçu 43 manifestations d’intérêts. 15 porteurs de projet sélectionnés, répartis entre les 3 technopoles, bénéficient aujourd’hui de ce programme sous forme de « promo » où sont notamment dispensés des cours accélérés sur le lean startup, le business canvas, le pitch… par des professionnels de l’accompagnement. Objectif du programme : permettre aux porteurs de tester la viabilité de leur projet en 4 mois ! A Lannion, 4 porteurs de projets sont incubés dans les locaux de la technopole : Gwenaël le Lay pour Smart Agri Casting, Luc Klaine pour Noax Innovation, Eric Thibaut pour Telimed et Régis God-Higgins pour Mad Technologies.
  • Le 222 Business Pool, un booster commercial pour les startups ! Imaginé par la technopole Anticipa, le 222 business pool a été lancé en juillet dernier et après 2 saisons, présente déjà de beaux résultats pour les startups accompagnées. Ce booster propose aux entreprises qui souhaitent accélérer leur business de bénéficier de ressources partagées sur des compétences commerciales et marketing et également de profiter d’espaces de travail en plein quartiers des affaires au sein du Village by CA, rue de la Boétie à Paris. Déjà 4 startups sont accompagnées dans ce dispositif à raison de 2 entreprises par saison : Apizee, Athemium, Digivoc et Ticatag. Des rendez-vous ont d’ores et déjà été actionnés auprès de TFI, Total, Bouygues Immobilier, Covéa, etc…. L’événement de jeudi a par ailleurs permis à l’équipe du 222 Business Pool, d’annoncer l’appel à candidature pour la saison 3 du dispositif. .
  • La West Web Valley, un fond d’investissement privé pour accompagner la levée de fonds des startups du web à forte croissance.

La French Tech, c’est aussi des outils pour accélérer l’internationalisation des startups avec des actions collectives sur des salons comme le CES à Las Vegas pour accroitre leur visibilité, ou des hubs à l’international (11 hubs à ce jour répartis sur tout le globe).

Une nouvelle identité graphique dévoilée à Lannion

L’événement « Meet Up French Tech » organisé à Lannion était également l’occasion de présenter, en avant-première, la nouvelle identité graphique du label et rappeler les enjeux de la communication digitale, outil de visibilité et d’attractivité pour les startups.
Un nouveau logo marque, en adéquation avec la charte officielle de la French Tech remplace dès aujourd’hui celui du dossier de candidature. Des déclinaisons par territoire ont également été présentées pour que chaque écosystème puisse s’impliquer et se fédérer autour de la dynamique.

La French Tech : les startups s’expriment

Invitées à échanger sur leurs attentes de l’initiative French Tech pour l’ouest breton, 4 entreprises lannionnaises ont partagé à l’occasion d’une table ronde leurs visions et les enjeux d’une visibilité à l’international. PredicSis, spécialisée dans l’analyse prédictive et le Big Data, Athémium, la maison connectée, Apitic la caisse connectée qui révolutionne le commerce traditionnel et Mad Technologies, ont ainsi valorisé l’intérêt de créer une dynamique qui vise à permettre aux startups et entreprises de créer des synergies et des passerelles pour du business à l’international. Dans un objectif de concrétiser des projets à l’international, PredicSis a par ailleurs annoncé l’ouverture de prochains bureaux à San Francisco.
La soirée s’est poursuivie par un cocktail, propice au networking et à la rencontre avec les acteurs opérationnels, impliqués dans la dynamique de la French Tech de Brest, Lannion, Morlaix et Quimper.

La French Tech Brest+ est actuellement en train de répondre à l’appel Réseau thématique de la French Tech. Les thématiques Internet des Objets et photonique sont des thématiques proposées par Lannion pour intensifier notre visibilité au niveau national et proposer des actions sur-mesure.

WE ARE FRENCH TECH : Come & Join us !

Contact French Tech Brest + Lannion : Nathalie NICOLAS
nathalie.nicolas@technopole-anticipa.com
02.96.05.82.54

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter