Actualités

Accueil > Actualités > La fin du projet INTEGRATE sonne comme un début d’aventure pour la filière (...)
La fin du projet INTEGRATE sonne comme un début d'aventure pour la filière algue locale et européenne

La fin du projet INTEGRATE sonne comme un début d’aventure pour la filière algue locale et européenne

Publié le 8 juillet 2020

Depuis 2017, le CEVA participe activement au projet INTEGRATE, dédié au développement de l’aquaculture multi-trophique intégrée, ou AMTI. Il a notamment permis de proposer de nouveaux systèmes de cultures pour des espèces à haute valeur ajoutée comme le Nori, la Dulse ou le Codium. Ce projet Européen vise à faciliter le partage d’expériences entre acteurs européens (centres de recherche, des universités et des centres de productions) de l’Espace Atlantique (Écosse, Irlande, France, Portugal et Espagne, coordinatrice du projet).
Le projet a aussi permis à l’ensemble des acteurs de mieux comprendre comment chaque pays, au regard de son histoire dans l’industrie aquacole, ou au regard des enjeux environnementaux, définissait l’AMTI et envisageait son développement.

Ce travail de coordination de scientifiques, institutionnels et industriels est indispensable pour encourager le développement de cette filière.
Le principe de l’AMTI est de faire coexister plusieurs cultures sur un même site (en milieu ouvert ou fermé), afin d’améliorer significativement leur impact sur l’environnement. Ainsi, des cultures d’algues pourront, par exemple, être associées à des élevages de poissons ou de coquillages, les algues utilisant les déjections des animaux, tout en purifiant l’eau. Ces nouvelles pratiques de culture s’inscrivent dans le développement d’une aquaculture plus respectueuse de l’environnement, préconisée aujourd’hui pour faire face à la détérioration du milieu marin, une solution pérenne pour un développement durable des filières locales.

Lors de l’évènement de clôture du projet, organisé le 18 juin dernier, près de 130 participants du monde entiers (Amérique du Nord et du Sud, Afrique, Asie, Europe) ont pu assister à la restitution des travaux de recherche menés depuis 2017. En effet, au-delà des échanges d’expériences entre les acteurs du projet, le projet a permis d’améliorer les connaissances scientifiques et techniques sur l’AMTI à travers des travaux dont certains ont été menés au CEVA, le positionnant comme un acteur de référence au niveau européen sur cette filière d’avenir.
Faisant suite à d’autres évènements organisés sur le territoire tout au long du projet et notamment les deux journées co-organisées en 2018 (Lannion) et 2019 (Paimpol) par le CEVA, la Technopole Anticipa et le Pôle Mer Bretagne Atlantique, cet évènement de clôture a plutôt sonné comme l’amorce d’une nouvelle dynamique, comme en témoignent les projets des entrepreneurs de la mer de demain sur ce sujet, tel que Symbiomer."

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter