Actualités

Accueil > Actualités > Fibre : bientôt 1Gigabit à la maison !
Fibre : bientôt 1Gigabit à la maison !

Fibre : bientôt 1Gigabit à la maison !

Publié le 13 janvier 2011

Regarder quatrechaînes deTV, enregistrer quatre autres, poster des vidéos sur internet, letout simultanément : c’est l’avenir promis aux internautes par Orange, à travers le projet Sardana. Explications avec Philippe Chanclou.

Dans quelle mesure le projet Sardana va-t-il augmenter le débit chez les Internautes ?
Aujourd’hui, l’abonné à l’ADSL peut avoir un débit de 30 mégabits par seconde. Celui qui passe par la fibre peut avoir 100méga. Aujourd’hui, dans les labos, nous avons la génération suivante, qui fournira plusieurs centaines de méga. Le projet Sardana, c’est la génération qui viendra encore après. Ce sera mille mégabits, autrement dit un gigabit chez le client et c’est pour la période 2015-2017.

Avec un tel débit, que pourra faire l’internaute qu’il ne peut pas faire aujourd’hui ?
Avec un gigabit, vous pouvez télécharger un DVD en quatre à cinq secondes, dix secondes s’il est en haute définition. Imaginez une maison où il y a quatretéléviseurs. Vous pouvez regarder quatre programmes à la fois et enregistrer quatre autres programmes. Le réseau peut recevoir huit canaux de télévision en même temps. Les utilisateurs pourront aussi être acteurs du flux vidéo. Aujourd’hui, 24heures de vidéos sont téléchargées chaque minute sur un site comme YouTube. Le réseau de téléchargement sera moins étrangléqu’aujourd’hui.

Pour cela, il va falloir déployer de la fibre optique, qui est très minoritaire dans l’accès à Internet ?
C’est vrai. Aujourd’hui, 0,4% du parc d’utilisateurs en France a la fibre. À l’inverse, au Japon, il y a plus de clients par fibre que par ADSL. L’Europe a la volonté de mettre de l’argent dans l’infrastructure de la fibre. En 2015, on table sur un gros déploiement aura déjà été fait. On pourra alors utiliser l’infrastructure existante, il suffira de changer les centraux et le modem du client pour passer à un gigabit. La première phase de déploiement se fera pour les services aux entreprises et pourra se décliner ensuite vers les services résidentiels.

Accéder à ces services risque-t-il de coûter plus cher à l’utilisateur ?
Il est difficile de répondre aujourd’hui. Je constate qu’aujourd’hui, l’offre fibre est à peu près au même prix que l’offre ADSL, alors que la fibre offre un débit de 100 méga, contre 30 à l’ADSL.

Vous faites cette démonstration de Sardana à Lannion. Les Lannionnais seront-ils aussi en première ligne pour le déploiement de la fibre ?
Moi qui suis dans les labos, je ne peux pas vous répondre. Mais Lannion-Trégor Agglomération a déjà déployé de la fibre, qui est mise à notre disposition sur la plateforme Imagin’Lab, et nous permet de faire nos démonstrations. Au mois de mars, cent utilisateurs lannionnais seront connectés à la fibre pour tester de nouveaux usages. Imagin’Lab est un grand facilitateur.

Propos recueillis par Jean-Luc Le Roux

Source : Le Télégramme 21 janvier 2011

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter