Actualités

Accueil > Actualités > Dernier comité Initiative Trégor de l’année et témoignage d’un membre du (...)
Dernier comité Initiative Trégor de l'année et témoignage d'un membre du comité

Dernier comité Initiative Trégor de l’année et témoignage d’un membre du comité

Publié le 16 décembre 2014

Les membres du comité Initiative Trégor se réunissent à l’ADIT le 16 décembre pour le dernier comité de l’année afin d’examiner 7 dossiers de création et de reprise d’entreprises.

Le comité est constitué d’expert de la création d’entreprise, représentant BPI France, l’association EGEE, le Crédit Mutuel de Bretagne, la Banque Populaire de l’Ouest, le Crédit Agricole, Alcatel-Lucent, la Technopole Anticipa, l’association des experts comptable du Trégor, la CCI et la chambre des Métiers.

Le rôle de chaque expert est de vérifier la viabilité des projets et la compétence des créateurs et des repreneurs d’entreprise qui souhaitent compléter leur apports personnels en sollicitant un prêt d’honneur auprès de la plateforme Initiative Trégor pouvant aller jusqu’à 25 000 €.

Véronique GUEGUEN, chargée d’affaires au sein de la délégation des Côtes d’Armor de BPI France témoigne. « Je suis chargée d’affaires chez BPI France (ex Oséo) depuis 15 ans au sein de la délégation costarmoricaine basée à Plérin. Depuis 10 ans, je participe avec plaisir au comité d’agrément d’Initiative Trégor. Ces rencontrent qui reviennent tous les 2 mois environ sont pour moi l’occasion d’échanger avec les acteurs de la place : banquiers, experts comptables, chambres consulaires…

Il s’agit de contribuer d’une façon active au développement du territoire mettant au service des porteurs de projet notre expertise dans l’analyse de dossiers. Lors du comité d’agrément, l’échange avec les créateurs et repreneurs doit être constructif. Il ne s’agit en aucun cas d’un tribunal qui ferait état uniquement des points négatifs du dossier. Les conseils donnés par des personnes qui ont un certain recul sur le dossier peuvent parfois amener les porteurs à revoir leur projet.

Le but premier étant bien sûr d’assurer le maximum de viabilité au projet. Pour le porteur du projet, c’est aussi une très bonne façon de tester sa présentation avant de rencontrer le banquier pour sa demande de financement. »

 
Restez informés ...
Newsletter, site internet, twitter